La berline française est l'une des stars du salon.

Qui a dit que l’ère des berlines était terminée ? La marque au Lion fait la démonstration que le segment D a encore quelques mots à dire, même si elle ne cache pas que le marché stagne. La silhouette évolue et Gilles Vidal, directeur du design, et son équipe de designers se sont largement inspirés des récents concepts Exalt et Instinct pour en faire une berline racée, agressive, un effet accentué par le fait qu’elle ne mesure qu’un 1,40 mètre de haut, soit six centimètres de moins qu’avant !

Peugeot 508 (2018) shooting studio
Peugeot 508 (2018) shooting studio

Calandre en damier façon "calandre diamant" de Mercedes, projecteurs Full LED, sans oublier cette nouvelle signature visuelle verticale avec deux feux diurnes à LED qui, comme des canines, sont prêtes à mordre l'asphalte, la nouvelle Peugeot 508 ne laisse pas insensible ! Et au milieu de ce design moderne, une petite touche a été ajoutée par les designers, comme un clin d’oeil aux Peugeot 504 et 504 Coupé, avec le lion au centre de la calandre et le logo "508" sur l'embase du capot.

Par rapport à l'ancienne génération, elle perd huit centimètres en longueur et culmine à 4,75 mètres, une longueur comparable à la nouvelle Audi A5 Sportback. Un rapide tour à l’arrière qui n’est pas sans s’inspirer de la poupe des 3008 et 5008 avec ce bandeau horizontal noir brillant laissant apparaître la signature lumineuse à LED façon griffes de lion. Sous le hayon, qui peut bénéficier d'un accès mains libres motorisé, le coffre offre un volume de 487 litres (473 litres pour l'ancienne version).

Peugeot 508 (2018) shooting studio
Peugeot 508 (2018) shooting studio

La nouvelle Peugeot 508 millésime 2018 intègre l'i-Cockpit de nouvelle génération. On retrouve un volant compact, un écran central tactile HD de 10 pouces (8 pouces en entrée de gamme), un écran digital de 12,3 pouces qui remplace les compteurs, deux ambiances différentes (éclairage d’ambiance et massages dans le siège), sans oublier les fameuses "toggle switches", ces touches façon piano pour accéder rapidement à certaines fonctions comme la radio, la climatisation, le téléphone ou encore les paramètres du véhicule.

Sous son capot, cette nouvelle Peugeot 508 intègre, dans un premier temps, des motorisations essence et diesel. En essence, le 1,6 litre PureTech offre deux niveaux de puissance allant de 180 et 225 chevaux et associé à la nouvelle boîte de vitesses automatique EAT8. En diesel, la 508 propose trois niveaux de puissance répartis entre deux blocs BlueHDi, en 1,5 litre et 2,0 litres : 130 chevaux (BVM6 ou EAT8), 160 chevaux (EAT8) et 180 chevaux (EAT8).

Lire aussi :

Basée sur la nouvelle plateforme EMP2, la Peugeot 508 perd pas moins de 70 kilos par rapport à la 508 première du nom. Voilà de quoi faire baisser les consommations, améliorer les performances, tout en conservant les qualités dynamiques. C’est dans l’air du temps, la nouvelle Peugeot 508 se dote de nombreuses technologies d’aide à la conduite, du freinage automatique d’urgence au régulateur adaptatif de vitesse en passant par l’aide au maintien dans la voie, à la commutation automatique des feux de route, à la reconnaissance des panneaux… 

La commercialisation de la voiture débutera à partir du mois de septembre 2018. Les prix seront connus ultérieurement.

Peugeot 508 au salon de Genève 2018