L'une des plus chères voitures du salon !

C'est toujours un privilège que de rentrer sur le stand Bugatti. Non pas que l'on se mette dans la peau d'un client pour autant, mais pouvoir approcher l'une des voitures les plus exclusives du monde d'un peu plus près que derrière les barrières en verre permet d'admirer le travail réalisé par la firme de Molsheim dans le détail.

Lire aussi:

Et au salon de Genève 2018 qui ouvre ses portes au public ce 8 mars, c'est la nouvelle Chiron Sport qui est exposée, seule, sur le stand. Et si Koenigsegg a choisi sur le stand d'en face d'exposer une Regera aux couleurs de certaines productions alsaciennes, en l'occurence un joli bleu qui rappelle étrangement celui de Bugatti, de là à dire qu'il s'agit d'une provocation, la Chiron Sport arbore elle une teinte rouge et de la fibre de carbone apparente teintée en gris foncé. Impressionnant.

Mais le détail qui fascine sur cette Bugatti Chiron n'est ni son W16 de 1500 ch à l'arrière, ni même ses énormes jantes allégées, mais bel et bien ses essuie-glaces ! Pour grappiller quelques kilos, 18 au total, les ingénieurs de Molsheim sont allés jusqu'à réaliser des bras d'essuie-glaces en fibre de carbone. De véritables pièces d'orfèvrerie ! De là à dire qu'on voit mieux sous la pluie...

Découvrez tous les secrets de cette Bugatti Chiron Sport dans notre vidéo live en direct du stand Bugatti !

 

Galerie: Bugatti Chiron Sport au salon de Genève 2018