Le partenariat technique entre Aston Martin et Mercedes-AMG pourrait porter une nouvelle fois ses fruits.

Comme vous n'êtes pas sans le savoir si vous suivez avec assiduité l'actualité automobile, Mercedes-AMG et Aston Martin bénéficient d'un partenariat technique depuis maintenant quelques années. Un partenariat qui commence à porter ses fruits avec le renouvellement complet de la gamme Aston Martin. Selon certaines rumeurs, ce partenariat pourrait peut-être encore aller plus loin avec l'intégration du nouveau six cylindres en ligne récemment arrivé au catalogue de chez Mercedes. Il s'agirait d'un retour aux sources pour la firme anglaise qui, entre 1950 et 1969, utilisait déjà cette architecture sur l'ensemble de ses modèles. Par la suite, ce moteur a progressivement disparu au profit des moteurs V8.

Lire aussi :

"Je l’ai conduit. Il y a quelques mois, nous en avons essayé à Stuttgart au sein du centre d'essai Mercedes-AMG, et c’est assurément un moteur très impressionnant. Avec les réglementations sur les émissions qui vont et viennent et deviennent de plus en plus difficiles, nous devons considérer toutes les options de groupe motopropulseur et nous envisageons des six cylindres pour l’avenir", a annoncé Matt Becker, ingénieur en chef d’Aston Martin à nos confrères de chez Wheels.

"Nous ne jouerons pas nécessairement avec les courbes de puissance et de couple. Mercedes développe ses moteurs de la sorte, et nous devons respecter cela. Nos réglages seront plus axés sur l'étalonnage de la course de l'accélérateur et l'étalonnage du moteur en fonction des passages de rapports. Par exemple, l’AMG GT utilise une boîte à double embrayage à sept rapports alors que nous avons une boîte automatique ZF à huit rapports. Comme les rapports de boîte sont différents, l’étalonnage du moteur doit changer en conséquence", explique Matt Becker.

Lire aussi :

Pour le moment, nous ne savons pas encore quels sont les modèles destinés à recevoir ce type de moteur. Par déduction, le plus logique serait probablement la nouvelle Aston Martin Vantage. Celle-ci est actuellement animée par un bloc V8 et, peut-être par la suite par un V12. Si le six cylindres 3,0 litres de chez Mercedes venait à être confirmé, la nouvelle Vantage pourrait être déclinée en une version plus abordable et jouer dans la cours de GT un peu plus "modestes".

Source : Wheels 

Aston Martin Vantage (2018)