Vers une guerre commerciale ?

L'heure est grave, le président des États-Unis a annoncé vouloir taxer les voitures allemandes et européennes, afin de réduire considérablement les ventes de ces voitures dans le pays de l'oncle Sam. Après une réunion à Bruxelles entre son représentant au commerce, Robert Lighthizer, et la Commission européenne, qui se bat pour que l'UE soit exemptée des taxes américaines sur l'acier et l'aluminium, Donald Trump a tweeté : "L'Union européenne, des pays merveilleux qui traitent très mal les États-Unis dans le commerce, se plaignent des droits sur l'acier et l'aluminium. S'ils abandonnent leurs horribles obstacles et leurs droits de douane sur les produits américains, nous abandonnerons les nôtres. Sinon, nous taxons les voitures etc. C'est juste !".

 

Lire aussi :

Pour Donald Trump, cette mesure est tout à fait équitable car "les pays étrangers ont saigné à blanc les entreprises américaines et les travailleurs américains" selon un porte-parole de la maison blanche, Raj Shah. Le président de "l'Amérique d'abord" va même plus loin et affirme lors d'une conférence à Pittsburgh : "Les Européens nous tuent sur le commerce... On ne peut même pas vendre là-bas nos produits agricoles, ils nous restreignent carrément". La solution imposée par Donald Trump est donc très simple, les Européens devront supprimer toutes les entraves sur l'entrée des produits exportés par les États-Unis afin d'échapper aux droits de douane sur l'acier et l'aluminium. De plus, si et seulement si cette condition est respectée, les Américains abandonneront leur projet de taxer fortement les voitures européennes.

Lire aussi :

 
Source: Le Point