660'000 visiteurs en 2018.

Dimanche dernier, le 88e Salon international de l'automobile de Genève a fermé ses portes. Il est l'heure pour les organisateurs de faire les comptes et de communiquer à propos du nombre de visiteurs, en léger recul par rapport à 2017. En effet, le Salon de Genève 2018 a accueilli 660'000 visiteurs, un chiffre à la baisse de 4,5% par rapport à l'an dernier.

Tout sur le Salon de Genève:

Peugeot 508
Ferrari 488 Pista

Cependant, cette baisse est bénéfique selon le directeur général du salon, André Hefti : "Ce léger recul a même contribué à une meilleure qualité de visite ; une circulation plus fluide dans les couloirs du Salon, moins de temps d’attente dans les restaurants, plus de place pour admirer les voitures prestigieuses présentes en très grand nombre cette année et dont le Salon de Genève a l’exclusivité". Le président du Salon de Genève, Maurice Turrettini, s'est dit lui aussi totalement satisfait de cette 88e édition : "Nous sommes très satisfaits de ce résultat au vu de la conjoncture économique peu enthousiasmante et de l’ambiance médiatique et politique souvent hostile à l’automobile".

Lire aussi:

Selon les organisateurs, 80% des visiteurs ont entre 19 et 64 ans, 38% d'entre eux ont déclaré leur intention d'acheter une voiture neuve d'ici 2020. Cela est donc plutôt une bonne nouvelle pour les exposants, venus en masse pour présenter leurs dernières nouveautés au monde entier. Car oui, le Salon de Genève est mondialement connu, plus de 50% des visiteurs sont des étrangers (i.e. non suisses) et les journalistes (dont Motor1.com) sont venus en nombre pour couvrir cet événement.

Cerise sur le gâteau, 30% des visiteurs sont des jeunes âgés entre 15 et 29 ans. Le Salon de Genève a donc de beaux jours devant lui, bien que les réseaux sociaux occupent une place prédominante, les jeunes apprécient toujours de voir physiquement les voitures (autre que derrière un écran).