La nouvelle génération de la Clio va probablement marquer un tournant chez Renault.

Tandis que nous vous informions il y a quelques jours qu'un grand nombre de Clio 5 pourraient être produites à l'étranger plutôt qu'en France, l'information qui court depuis plusieurs mois est visiblement en passe d'être confirmée : la nouvelle génération de la Clio ne devrait plus disposer d'une motorisation diesel.

Celle qui pourrait être la star du Mondial de Paris à l'automne aura pour objectif clair et net de faire aussi bien que sa devancière. Et la tâche ne sera guère aisée, car les Clio quatrième génération se sont véritablement vendues "comme des petits pains".

Lire aussi:

Renault compte bien rester en tête des ventes de citadines et, après un restylage bien vu de la Clio 4, on sait depuis quelques mois déjà que la Clio 5 apparaîtra fin 2018, pour une commercialisation probable en 2019. Immédiatement, une rumeur avait circulé quant à la possibilité que la star du losange se passe définitivement du moteur diesel maison.

Si la nouvelle n'est pas encore officielle, plusieurs sources recoupées vont dans le même sens : il n'y aura plus de motorisation de ce type sur la Clio 5. Il s'agirait du premier modèle Renault a définitivement abandonné le diesel, ce qui n'aurait rien d'illogique à l'heure où bon nombre de constructeurs annoncent ne plus développer de futur bloc aussi polluant.

Pour rappel, l'usine de Flins - qui vient par ailleurs de fêter la production de la 100.000ème Zoe - produira peu de Clio 5, au contraire des centres névralgiques de Turquie et de Slovénie.

Lire aussi: