La Denza 400 est morte, vive la Denza 500.

Créée en 2011, la marque Denza est le fruit d'une joint-venture 50/50 entre Daimler et le chinois BYD. En 2014, elle lançait dans l'empire du Milieu la Denza 400, une voiture totalement électrique. Aujourd'hui, ce modèle subit un restylage et change au passage de patronyme pour devenir Denza 500. 

Cette voiture aux lignes un peu maladroites se trouve à mi-chemin entre une compacte classique et une petite berline à malle. À l'occasion de cette mise à jour, elle bénéficie de quelques retouches esthétiques (nouveaux phares LED, évolution de la calandre, etc) et d'un équipement modernisé (avec par exemple un nouvel écran 9"). Surtout, elle adopte des batteries plus puissantes de 70 kWh, tout en devenant un peu plus légère. Son autonomie théorique grimpe ainsi à 500 km (d'où le nom Denza 500), selon le cycle local. Si l'on se base sur le cycle NEDC, la même autonomie tombe à 451 km.

2018 Denza 500
2018 Denza 500
2018 Denza 500
2018 Denza 500
2018 Denza 500

La gamme de la Denza 500 est articulée autour de deux variantes plus ou moins huppées, la Lifestyle et l'Aurora. La puissance du moteur électrique culmine à 117 ch sur la première nommée, et à 184 ch sur l'Aurora plus coûteuse. Dans les deux cas, la puissance moyenne est évaluée à 92 ch et la vitesse maximale est de 150 km/h. La Denza 500 Lifestyle réalise le 0 à 100 km/h en 14 secondes, l'Aurora, en 10,5 secondes.

Côtés tarifs, le modèle de base Lifestyle s'affiche à 299'800 yuans, soit environ 39'500 euros selon les taux de change actuels. L'Aurora réclame elle un chèque d'au moins 329'800 yuans, soit 42'500 euros. Précisons que ces prix sont ceux obtenus une fois les bonus déduits.

Lire aussi :

 

2018 Denza 500