Des voitures vertes de "l'ancien monde" peut-être trop différentes des futures BMW électrifiées.

Comme beaucoup d'autres marques, BMW a promis un développement massif de sa gamme "électrifiée" dans les années à venir. Et pourtant, la firme allemande pourrait ne pas remplacer les i3 et i8, les deux modèles qui ont inauguré la branche "i".

Stefan Juraschek, l'homme en charge du développement des motorisations électriques chez BMW, a révélé que sa marque envisageait cette hypothèse, sans avoir tranché toutefois. "Ces voitures sont vraiment uniques", a-t-il précisé. "Elles n'ont pas été pensées comme des voitures à partir desquelles nous pourrions étoffer notre offre avec peut-être cinq ou dix dérivés"

En d'autres termes, les futurs modèles électriques du constructeur allemand n'auront pas grand-chose à voir avec les i3 et i8, et celles-ci pourraient en quelque sorte devenir des reliques encombrantes et coûteuses. Mais quoi qu'il en soit, les modèles actuels ont encore quelques années devant eux, puisque BMW vient de les restyler.

Lire aussi :

BMW i3 et i3s
2019 BMW i8 Coupe

La firme allemande a déjà dévoilé une partie de ses projets ces derniers mois, annonçant notamment un X3 électrique pour 2020 (photos espion ici) et l'iNext pour 2021. Une i4 verra également le jour, probablement en 2020. Elle dérivera du concept I Vision Dynamics qui promettait une autonomie d'environ 600 km.

BMW inaugurera aussi en 2021 une nouvelle plateforme pour ses véhicules verts. Bien entendu, Mini profitera de tous ces efforts. Son modèle 100% électrique sera même lancé dès 2019.

Source : Automotive News

 

BMW i8 (2018)