De nouveaux moteurs sont par exemple envisageable.

Avec la Stinger, Kia tente de montrer que le marché du premium n'est pas la chasse gardée des constructeur allemands. Si l'on en croit les premiers essais, l'opération est plutôt réussie. Mais visiblemement, le constructeur sud-coréen ne compte pas se reposer sur ses lauriers pour autant.

Orth Hendrick, le patron de la filiale américaine, a laissé entendre que la gamme pourrait évoluer régulièrement afin de maintenir un vif intérêt autour de la voiture. "Nous allons être très agressifs en ce qui concerne le cycle de vie de ce modèle, nous allons être très agressifs aussi en matière de couleurs", a-t-il en effet déclaré aux journalistes d'Auto Guide en marge du dernier salon de New York.

Lire aussi :

Kia Stinger

Orth Hedrick évoque donc une évolution du nuancier mais ne donne pas plus détails pour le reste. Cela étant, ses propos nous laissent espérer de nouvelles motorisations, des séries spéciales, des finitions plus luxueuses, bref tout un tas de petites choses qui feraient parler de l'auto. Certains se prennent même à rêver d'une Stinger encore plus performante... Cela étant, la berline sud-coréenne est déjà bien lotie avec son V6 de 365 ch et sa transmission intégrale.

Pour le moment, Kia observe le départ commercial de son nouveau porte-drapeau, qui va tenter de briller là où d'autres ont échoué. Des scores décevants calmeraient sans doute les ardeurs des dirigeants de la marque.

Source : Auto Guide

Lire aussi :

 

Galerie: Kia Stinger GT 2018