Objectif F1 !

Les négociations entre toutes les parties prenantes pour décider de l'avenir de la Formule 1 vont bon train, dans de nombreux domaines. L'un des plus urgents à régler reste la mise en place de la nouvelle réglementation moteur pour 2021, objet de nombreux débats et pour laquelle l'échéance a été fixée à la fin du mois de mai. Les motoristes et les équipes veulent savoir à quoi s'en tenir rapidement afin d'avoir le temps de se préparer.

Liberty Media a présenté ses propositions aux écuries lors du Grand Prix de Bahreïn, et la tendance va toujours vers un bloc V6 turbo hybride 1,6 litre, dépourvu de MGU-H. Les motoristes actuellement engagés en F1 (Mercedes, Ferrari, Renault et Honda) sont très attentifs à ce qui va se décider et participent activement aux discussions, mais c'est également le cas de potentiels nouveaux entrants.

On sait qu'Aston Martin participe également aux échanges, évaluant la possibilité de s'engager comme motoriste avec l'aide d'un partenaire, mais c'est aussi le cas d'autres constructeurs. Au premier rang desquels on retrouverait Porsche, qui a mis l'an dernier un terme à son programme LMP1.

La firme allemande se dirigera vers la Formule E à compter de 2019, mais le tout électrique ne serait pas sa seule motivation. Tandis que sa 919 Tribute s'est lancée dans une série de records à battre – le premier à Spa il y a quelques jours –, cela pourrait servir de rampe de lancement à la communication autour d'un programme F1. À condition que tout soit réuni pour un engagement dans la catégorie reine.

"Porsche pense à un engagement en Formule 1 pour 2021", assure notamment Gerhard Berger dans les colonnes d'Auto Bild. "Ils attendent simplement de connaître la nouvelle réglementation moteur, qui devrait être rendue publique en mai, puis ils décideront." 

Chez les dirigeants de la F1, on ne cache pas que tout est fait pour tenter d'attirer de nouveaux constructeurs et motoristes. "Nous voulons des grands noms comme Porsche en Formule 1, et nous créons l'environnement pour cela", assure Ross Brawn, directeur sportif de la F1.

L'intérêt de Porsche n'est pas nouveau, puisqu'à l'automne dernier, le directeur financier de la marque, Lutz Meschke, déclarait à Motorsport.com "La F1 pourrait être l'un des bons endroits où aller. Comme vous le savez, la Formule E est désormais très importante pour nous, et la F1 est toujours un bon sujet auquel réfléchir. Et je pense que nous tenons de très bonnes discussions concernant le nouveau moteur."

Mais y compris pour une firme aussi emblématique que Porsche, la question de la réduction des coûts sera cruciale... 

Livrée du concept Porsche F1 de Motorsport TV
Source: Motorsport.com