C'est ce qu'affirme un test de l'ADAC.

L'automobile, visée comme l'un des principaux polluants à l'échelle mondiale, ne cesse de vouloir se refaire une image plus propre, notamment en respectant les normes beaucoup plus strictes appliquées quant aux rejets de particules nocives, mais également en dépassant celles-ci de manière à bien se positionner dans cette nouvelle course à la propreté.

Les dernières infos sur le diesel:

Le diesel, qui représente aujourd'hui l'énergie la moins écologique, est aussi la plus économique dans le cas de véhicules lourds, ce qui explique notamment le refus de Mazda de délaisser ce carburant en dépit des lois se multipliant à son encontre. L'ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club), qui est la plus grande association d'automobilistes allemande, et aussi un organisme indépendant de tests, a tenu à prouver que désormais, économie et écologie pouvaient rimer, y compris sur des moteurs diesel.

Ainsi, l'ADAC a tenu à tester trois modèles diesel, en boîte automatique, qui ont déjà satisfait aux nouveaux tests d'homologations, devenus plus stricts avec les nouvelles normes européennes. Les trois véhicules testés ont été une Peugeot 308 HDI 180, un BMW X2 xDrive 20d, ainsi qu'un Volvo XC60 D5 AWD, tous les trois équipés d'une boîte automatique.

Pour faire ce test, l'ADAC s'est penché sur les rejets d'oxyde d'azote, l'un des gaz les plus nocifs pour l'environnement. La limite de rejet sur route est normalement limitée, par les nouvelles conventions, à 168 mg/km, une barre qui a été loin d'être franchie par les trois véhicules testés. Le BMW X2 a été le moins polluant des trois, avec 31 mg/km rejetés durant l'essai de l'ADAC, la Peugeot 308 a fait une moyenne de 41 mg/km rejetés, tandis que le Volvo XC60, le moins bon élève des trois, est monté à 93 mg/km.

Lire aussi:

Autant dire que les trois ont largement satisfait, en conditions réelles, aux attentes de l'Europe. Les résultats sur autoroute, également publiés par l'ADAC, rappellent que les véhicules à moteur diesel plus lourds sont plus polluants sur autoroute, avec 84 mg/km rejetés par la BMW, mais surtout 239 mg/km du côté de la Volvo et de ses 235 chevaux. Seule la Peugeot a été très sobre sur autoroute, avec 45 mg/km d'oxyde d'azote rejetés.