Une forte progression par rapport au mois d'avril 2017.

Au mois d'avril 2018, le marché automobile français a bondi de 9,03% par rapport au mois d'avril 2017. Avec 187'399 voitures vendues le mois dernier, le marché français reprend du poil de la bête. À noter tout de même que le mois d'avril de cette année compte un jour ouvré de plus que l'an dernier ; ce qui explique en partie les excellents résultats commerciaux.

Vous aimerez aussi:

Ce bond profite largement aux constructeurs français, qui ont vendu des Renault Clio et des Peugeot 3008 comme des petits pains. Le groupe PSA a vu ses ventes progresser de 20,25% : 60'502 voitures de ce groupe ont été écoulées le mois dernier. Sans surprise, c'est Peugeot qui a vendu le plus de voitures au sein du groupe (24'576 immatriculations), loin devant le constructeur premium DS et ses 2630 unités. Il est tout de même à rappeler que les ventes d'Opel sont désormais pris en compte dans les calculs, le constructeur à l'éclair a vendu 6300 voitures.

1 - Renault Clio
3 - Peugeot 3008

Le constructeur au losange a vendu 47'954 voitures et les ventes de Dacia ont augmenté de 31,34%. François Roudier, porte-parole du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) explique que cet engouement n'est pas anodin et qu'il est surtout saisonnier : "Les mois d'avril de mai et de juin sont en général des mois très importants… car il y a souvent des commandes avant les vacances d'été".

Globalement, les constructeurs français ont une part de marché bien supérieure aux constructeurs étrangers. En effet, 58% des véhicules vendus le mois dernier appartiennent au groupe PSA, ou au constructeur Renault. Malgré les déboires, le groupe Volkswagen tient toujours bon et conserve son titre de premier constructeur étranger en France. Le groupe allemand représente 12,14% des parts de marché.

Nos essais: