Il met fin à la série de victoires Volkswagen.

Sébastien Loeb a mis un terme à une succession de victoires Volkswagen en remportant la manche belge du World RX, à Mettet.

Le pilote de la Peugeot 208 WRX a été le plus prompt à s’élancer au départ pendant l’ensemble du week-end et n’a pas fait exception à la règle en finale, pointant en tête au premier virage devant le poleman, Johan Kristoffersson, qui évitait de se faire bousculer avec sa VW Polo Supercar.

Tassé contre les barrières à l’intérieur, Kristoffersson a évité la perte de contrôle grâce à l’appui offert par la Polo de son équipier Petter Solberg, mais le duo partait large et permettait à Timmy Hansen, qui s'élançait de la troisième ligne, d’aborder la manche en seconde position derrière son illustre équipier Peugeot.

Kristoffersson pointait en troisième position après le premier tour, tandis que Solberg, quatrième, plongeait dans la section joker dès la première opportunité avant d’aligner une paire de meilleurs tours en course pour réduire l’écart avec les Audi d’Andreas Bakkerud et Mattias Ekstrom. Les équipiers Audi avaient interverti leurs positions dans les premiers mètres de course alors que Bakkerud avait été contraint d’éviter l’action du virage 1 en élargissant le passage dans celui-ci.

Réagissant à la prise du tour joker de son équipier, Kristoffersson fut le suivant à prendre le passage obligatoire au second tour, émergeant sur la piste principale derrière l’autre Polo et gagnant une place au profit de Bakkerud une fois le tour joker de celui-ci observé dans la troisième boucle.

Course décantée pour Loeb

Couvrant l’attaque du duo VW, Loeb et Hansen ont observé leur tour joker dans le quatrième passage, laissant Ekstrom en tête tandis que l'Alsacien s’assurait de rester devant tous les autres pilotes ayant déjà observé leur passage alternatif obligatoire.

Une semaine après avoir fait ses adieux au DTM, Ekstrom a aligné deux meilleurs tours, sans cependant se trouver en mesure de se placer sur le podium. Le Suédois est retombé dans le classement en réalisant son tour joker dans le tour 6, laissant la tête à Loeb.

Le Français inscrit sa seconde victoire en Championnat du Monde RX, sa première pour Peugeot depuis celle signée en Lettonie en 2016.

Solberg boucle la finale en seconde position, devant Hansen. Ekstrom doit se satisfaire de la quatrième position, seulement un dixième de seconde devant Kristoffersson. Bakkerud ferme la marche au sixième rang.

Au championnat du monde, les 27 points inscrits par Loeb lui permettent de prendre le meilleur sur Solberg et de pointer en seconde position, neuf points derrière Johan Kristoffersson. Avec 135 points, l’équipe Peugeot Total se trouve à cinq unités du leader Volkswagen, Team Sweden, et 15 devant la structure EKS RX.

Source: Motorsport.com