Le gouvernement dresse un premier bilan.

La semaine dernière, le ministère de la Transition écologique a dressé un premier bilan concernant la prime à la conversion. Cette prime incite les automobilistes français à se débarrasser de leur voiture polluante, et de la remplacer par un véhicule plus propre, plus récent et plus respectueux de l'environnement.

Vous aimerez aussi:

Le gouvernement verse une prime de 1000 euros pour les ménages imposables, et 2000 euros pour les ménages non imposables si ces derniers décident enfin de se séparer de leur vieille voiture. Les modèles concernés sont les voitures diesel d'avant 2001 et les véhicules essence d'avant 1997. Cependant, pour les ménages non imposables, cette prime peut aussi s'appliquer aux véhicules diesel d'avant 2006 !

Nous voilà quatre mois plus tard, et le gouvernement annonce que la prime de conversion est un franc succès. En effet, du 1er janvier au 10 mai 2018, 45'000 Français ont demandé à bénéficier de la prime de conversion. Si le niveau de demandes reste stable, l'objectif fixé par le gouvernement (100'000 demandes par an) sera largement dépassé. Fort de ce succès, une campagne de communication vient d'être lancée, afin de toucher une large population et réduire ainsi "les émissions de gaz à effet de serre et la pollution dans l'air" souligne Nicolas Hulot.

Enfin, il est à noter que 70% des primes distribuées bénéficient aux ménages non imposables !

Lire aussi: