Les constructeurs automobiles ne seront bientôt plus les seuls à devoir faire des efforts.

La réduction des émissions polluantes est l'un des principaux enjeux de la prochaine décennie. Jusqu'ici, le moins que l'on puisse dire, c'est que les premières mesures prisent pour réduire les émissions de CO2 concernent pratiquement toujours le même secteur : l'automobile. Pourtant, est-ce bien l'automobile qui pollue le plus ? Pas vraiment d'après plusieurs études déjà menées. Mais disons qu'il est aujourd'hui certainement plus simple pour l'Europe de s'attaquer directement aux automobilistes plutôt qu'au secteur maritime ou de l'aviation.

Lire aussi :

Néanmoins, les choses pourraient bouger. En effet, si les constructeurs automobiles devront encore faire des efforts pour réduire les émissions polluantes de leurs voitures, l'Europe devrait bientôt s'attaquer aux émissions polluantes des camions. Selon nos confrères du Financial Times qui ont eu accès à certains documents avec un peu d'avance, d'ici 2025, la Commission européenne pourrait imposer une réduction de 15% des émissions de CO2 aux constructeurs de poids lourds. Comme pour le secteur de l'automobile, des réajustements pourraient être fait au cours de ce processus en fonction des avancées technologiques des uns et des autres.

Lire aussi :

Si les camions représentent seulement 5% du parc roulant européen, ils seraient responsables de 25% des émissions totales du transport routier. Toujours tournés vers le diesel, les constructeurs devront eux aussi prendre le pli. Néanmoins, au moment où le 100% électrique peine à se faire une place sur le marché automobile et où l'hybride commence tout juste à s'affirmer, difficile d'imaginer d'ici 2025 l'arrivée massive de camions aux énergies alternatives sur le marché. À moins que de l'autre côté de l'Atlantique, les choses bougent un peu plus vite que prévu...

Source : Financial Times