Certains modèles reviendront, mais avec d'autres technologies.

À partir du 1er septembre 2018, tous les véhicules devront se plier au cycle d'homologation WLTP du fait de la nouvelle norme de pollution Euro 6d TEMP. Les données mesurées prendront ensuite le pas sur celles du cycle NEDC affichées sur les plaquettes commerciales des constructeurs. Comme vous n'êtes pas sans le savoir, le processus d'homologation sous le cycle WLTP est beaucoup plus complexe et intègre désormais une phase de tests en conditions réelles. De ce fait, les données relatives à certaines voitures devraient exploser. Ça ne devrait pas être le cas des modèles hybrides rechargeables, mais certains constructeurs préfèrent prendre les devants et ne pas homologuer certains de leurs modèles tout simplement car ceux-ci seront remplacés sous peu de temps.

Lire aussi :

C'est effectivement le cas pour Audi qui a tout simplement retiré ses Audi A3 e-tron et Q7 e-tron du catalogue. L'A3 sera remplacée dès l'année prochaine par une nouvelle génération (qui bénéficiera bien évidemment d'une version hybride), tout comme la version restylée du Q7 qui arrivera elle aussi l'année prochaine. Il s'agit donc d'un arrêt temporaire et non définitif en prévision de l'arrivée de ces deux nouveautés. Audi ne restera pas sans modèles hybrides rechargeables cette année puisque l'Audi A8 e-tron arrivera dès la fin 2018. La firme aux anneaux n'est pas le seul constructeur concerné puisque Volkswagen a adopté la même politique pour ses Golf et Passat GTE.

Lire aussi :

Ces nouvelles homologations n'ont pas encore été obtenues par les constructeurs allemands. Il faut dire que la largeur de leur gamme et le nombre impressionnant de voitures à homologuer engendrent quelques problèmes pour de nombreux constructeurs. Néanmoins, certains arrivent toutefois à tirer leur épingle du jeu assez rapidement. Volvo, par exemple, a annoncé récemment que toute sa gamme est d'ores et déjà homologuée sous la nouvelle norme de pollution Euro 6d TEMP.

Sources : Challenge, Audi France