"Un logiciel capable de tromper les tests d'émissions".

Alors qu'il y a quelques jours, le Porsche Cayman R était dans le viseur des autorités britanniques, suite à des émissions de COqui auraient été truquées, voici que la firme de Stuttgart se trouve de nouveau en pleine tourmente, mais cette fois-ci en Allemagne. Les autorités allemandes réclament en effet au constructeur de rappeler un certain nombre de ses voitures, lesquelles sont équipées de logiciels "non autorisés". Dans quel but ? Modifier le niveau d'émission polluantes des modèles en questions.

Lire aussi:

Cette annonce faite ce vendredi 18 mai 2018 par le porte-parole de l'agence fédérale de l'automobile KBA vise très clairement les Porsche Cayenne et Porsche Macan équipés de moteurs diesel Euro-6. Et alors qu'outre-Rhin, cela concerne pas moins de 19'000 voitures, à travers le monde, ce sont quelques 60'000 automobiles qui sont concernées : 53'000 Macan, et 6800 Cayenne. 

Porsche diesel
Porsche diesel

Le magazine Der Spiegel, qui le premier avait parlé de ce logiciel frauduleux dans ses colonnes annonce que c'est notamment le V8 4,2 litres diesel du Cayenne qui est dans le viseur. Quant au Macan, ce sont jusqu'à 5 dispositifs qui auraient été trouvés.

Un nouveau "dieselgate" qui fait évidemment écho au scandale de Volkswagen de fin 2015, avec quelques 11 millions de voitures équipées d'un logiciel similaire capable de modifier et de minimiser les émissions polluantes enregistrées lors de tests.