Près de 10% de mieux !

Le léger repli de mars, qui n'avait pas empêché un premier trimestre réussi, n'aura pas duré puisque le marché européen de l'automobile est reparti à la hausse au mois d'avril, enregistrant près de 10% d'immatriculations supplémentaires par rapport au même mois, un an avant (+ 9,6%). Ce sont en effet 1,3 million de véhicules qui ont été livrés en avril 2018, contre 1,19 million en avril 2017.

Lire aussi:

Le groupe PSA (+ 70%) est le grand gagnant de cette percée du marché, qui s'est notamment répercuté sur les marques Peugeot (+ 15,2%) et DS (+ 44%), mais aussi sur Opel, fraîchement acquise par PSA, qui représente 5,5% du marché total. Dans le cas de DS, c'est le DS 7 Crossback qui a permis une telle progression, pour faire atteindre 4'666 immatriculations à la marque.

Du côté de Renault, la progression est quasiment la même que le marché entier, avec 9,7% de mieux qu'en avril 2017. Mais la marque au losange a marqué le pas avec une progression de seulement 3,6%, tandis que Dacia a enregistré des résultats fulgurants avec 24,5% de progression. Du côté des marques premium, c'est en revanche le désamour des européens, puisque BMW perd 3,8% et Mercedes ne gagne que 0,1%. Audi, avec 1,1% de perte, est la pire marque du groupe Volkswagen.

Vous aimerez aussi:

Le groupe VAG (Volkswagen Audi Group) gagne tout de même 13,8% grâce au trio de marques généralistes que sont Seat (+ 25,8%), Volkswagen (+ 19,6%) et Skoda (+ 10,9%). Le reste du marché se porte plutôt bien, à l'image de Jeep (+ 74,8%), portée par la ferveur entourant les 4x4 et autres SUV. Jaguar remonte un peu la pente après un début d'année difficile (+ 35,9%), tandis que Toyota (+ 21,3%) et Lexus (+ 20,4%) bénéficient de l'engouement naissant autour des moteurs hybrides.