Le projet CORTEX est déjà bien avancé.

Que l'on soit fan ou non de la technologie, il faut reconnaître que la conduite autonome présente des avantages dans certains cas – on pense notamment à ceux qui vivent en ville ou en banlieue, et qui perdent chaque jour un temps fou dans les bouchons.

Tous les constructeurs ou presque cherchent en tout cas à la développer. Y compris Land Rover, qui conçoit actuellement un système capable de s'adapter aux situations les plus extrêmes. En effet, le constructeur britannique explique de façon très claire qu'il "travaille sur la mise au point de véhicules tout-terrain autonomes capables d’évoluer en hors-piste quelles que soient les conditions météo".

Pour parvenir à ses fins, Land Rover n'a pas hésité à investir 4,2 millions euros dans le "projet CORTEX", un programme de développement qui doit permettre d'améliorer l'efficacité des capteurs et des logiciels. Menées aux côtés de l'Université de Birmingham et de Myrtle AI, un spécialiste de l'apprentissage machine, les recherches avancent bon train, grâce entre autres aux tests réels menés sur les routes anglaises. 

Vous aimerez aussi :

Dernièrement, les ingénieurs engagés dans cette aventure sont parvenus à créer un système 5D "associant détection acoustique, vidéo, radar, lumineuse et distance". Cette innovation, combinée à la fonction d'apprentissage, a permis d'améliorer sensiblement les performances du système, tant et si bien que Land Rover prétend maintenant maîtriser la conduite autonome de niveau 4 ou 5 en tout-terrain (sur une échelle allant de 1 à 5).

Reste une interrogation à laquelle personne ne peut apporter de réponse pour le moment : y a-t-il vraiment des personnes intéressées par une escapade hors des sentiers battus à bord d'un véhicule totalement autonome ?