Le Peugeot 5008 et l'Opel Grandland X vont changer d'usine, notamment.

PSA constate avec sa joie que son offensive sur le marché des SUV est pour le moment un succès. Avec 250'000 immatriculations en Europe au 1er trimestre 2018, le groupe français s'accapare une jolie part de marché de 16,9%. Et l'arrivée du Citroën C5 Aircross sur le Vieux Continent devrait lui permettre de poursuivre sur cette bonne dynamique. Bref, le moment est venu de réorganiser la production de ces modèles, afin de répondre à une demande qui ne cesse de croître.

Vous aimerez aussi :

Le C5 Aircross commence à être assemblé dans l'usine de Rennes, qui assure déjà la production d'un modèle à succès, le Peugeot 5008. PSA estime donc que, dans ces conditions, le site breton va vite arriver à saturation de ses capacités, et décide en conséquence de délocaliser progessivement la production du 5008 à Sochaux, à partir de mai 2019. Seulement voilà, cette usine est déjà bien occupée, puisqu'elle assemble actuellement le Peugeot 3008 et l'Opel Grandland X. Elle aussi est donc promise à connaître une situation de saturation si rien n'est fait, ce qui va obliger PSA à délocaliser la production du Grandland X dans l'usine allemande d'Eisenach, à partir de mi-2019. Vous suivez toujours ?

PSA assure que, en dépit de ces mutations, la production en France sera maintenue au niveau du million de véhicules. "Ce schéma industriel tient également compte des accords négociés avec les partenaires sociaux en Allemagne dans le cadre du plan de performance Opel / Vauxhall", ajoute le groupe dans son communiqué.