La berline la plus rapide du monde est dans son élément !

Après avoir rencontré l'Enfer Vert du Nürburgring et de sa Nordschleife, où elle a décroché le titre de berline de production la plus rapide du monde grâce à un tour en 7'21"23, la Jaguar XE SV Project 8 continue de se mettre au défi sur les meilleurs circuits du monde. Jaguar a donc décidé que l'escale suivante se ferait à Portimao, sur l'Algarve International Circuit, au Portugal.

Lire aussi:

En regardant la vidéo de son passage là-bas, on peut constater que la Project 8 s'y est vite sentie dans son élément naturel. Alors qu'elle s'apprête à passer en production cet été, il ne faut pas oublier que la Jaguar XE SV Project 8 n'était au départ qu'un concept, destiné au départ à mettre en valeur le travail de Jaguar SVO (Special Vehicle Operations), le département des créations uniques de la marque. 5.0 litres

Cette voiture au patronyme barbare est dotée d'un V8 5.0 litres suralimenté qui développe 600 chevaux et 700 Nm de couple aux roues arrière. Le 0 à 60 mph (96 km/h) est annoncé en 3"3, tandis que sa vitesse de pointe atteint 200 mph (321 km/h). Jaguar annonce également que 75% des pièces extérieures de la bête sont nouvelles afin de lui conférer un aérodynamisme unique, comme la lame à l'avant surplombée par un bouclier aux multiples aérations, ou cet imposant aileron à l'arrière.

Ceci lui permet de gagner 122 kg d'appui à 300 km/h, et elle est montée avec des roues de 305 mm de largeur à l'arrière et 265 mm à l'avant. Ses freins en carbone-céramique lui font gagner 18 kilos sur la bascule, sa boîte de vitesses automatique permet de naviguer entre les huit rapports grâce à des changements durant 0,2 seconde, et son différentiel possède un système de refroidissement dédié qui lui permet de refroidir de 30% la température.

Voir aussi:

La firme de Coventry a pensé à tout sur cette voiture de route qui possède l'ADN d'une voiture de course, et ce n'est pas pour rien que Jaguar lui offre un baptême en plusieurs étapes sur différents circuits. Il ne faut pas oublier que malgré ses 183'500 euros, elle se veut concurrente des Alfa Romeo Giulia QV (la précédente reine du Nürburgring), Mercedes C 63 AMG et Audi RS4 Avant, pourtant deux fois moins chères, ou de la BMW M3 CS, qui affiche un tarif de 113'600 euros. Et pour justifier cet écart, Jaguar a fait de sa berline une authentique voiture de course.