Nissan en vend une toutes les 10 minutes.

Nissan se félicite d'avoir été l'un des premiers constructeurs à investir le marché du tout électrique. Régulièrement, le constructeur japonais entonne des refrains à la gloire de sa Leaf et assure que ce modèle est un véritable succès. Globalement, les chiffres lui donnent raison. L'institut Jato Dynamics a par exemple révélé que la Leaf a été la deuxième voiture électrique la plus vendue dans le monde au premier trimestre 2018, derrière la citadine chinoise Baic EC.

En Europe, Nissan vient tout juste d'immatriculer le 100'000e exemplaire de Leaf. Ce chiffre englobe les ventes de la première génération (2010-2018) et ceux de la dernière, qui a déjà séduit 37'000 clients sur le Vieux Continent depuis son lancement. En quête de chiffres clés, le constructeur a fait ses petits calculs et arrive à la conclusion suivante : cela représente une vente de Leaf toutes les 10 minutes. "En Europe, les clients Nissan LEAF ont parcouru plus de 2 milliards de kilomètres. C’est plus de 300'000 tonnes de CO2  qui n’ont pas été émises", précise-t-il également.

2018 Nissan Leaf vs 2014 Nissan Leaf

Pour l'anecdote, sachez que le 100'000e exemplaire a été remis à madame Susana de Mena, une Espagnole résidant à Madrid. Ce n'est pas tout à fait un hasard, puisque la capitale espagnole cherche elle aussi à limiter le nombre de voitures thermiques dans ses rues, et favorise de ce fait les modèles électriques.

À l'échelle mondiale, la firme nippone a écoulé plus de 320'000 Leaf depuis 2010. Ce modèle peut donc légitimement revendiquer le titre de voiture électrique la plus vendue dans le monde. Mais attention, la concurrence affûte ses armes et la situation de quasi-monopole dont profite Nissan touche à sa fin.

Voir aussi :

 

Galerie: La Nissan Leaf 2018 entre en production en Europe