Nouveau coup dur pour les salons automobiles traditionnels.

Sale temps en ce moment pour les salons automobiles. Si ceux de Détroit, Paris et Francfort sont les plus à plaindre, un seul salon européen tirait encore son épingle du jeu. En effet, le Salon de Genève est réputé comme l'un, si ce n'est le salon automobile incontournable de l'année avec la présence de pratiquement toutes les marques prestigieuses, de quelques préparateurs et de tous les généralistes. Malheureusement l'édition 2019 qui se tiendra au mois de mars prochain compte déjà sur un désistement.

Lire aussi :

Björn Annwall, le vice-président senior en charge de la stratégie, de la marque et des ventes, vient d'annoncer que Volvo ne participera à la prochaine édition du salon suisse. "Les changements dans l’industrie automobile amènent un nouveau public pour Volvo et de nouvelles façons d’amener nos produits sur le marché. Prendre part de façon automatique à des événements traditionnels de la branche n’est plus une stratégie viable. Nous devons imaginer des solutions sur mesure pour notre communication, de façon à mettre mieux en valeur nos produits et nos technologies, au moment approprié", explique Björn Annwall. "Nous ne renonçons pas définitivement aux salons automobiles. Mais nous attendons de leur part qu’ils évoluent. Peut-être alors y retournerons-nous", ajoute-t-il.

Un choix en adéquation avec la nouvelle stratégie de la marque. En effet, celle-ci a déjà déserté de nombreux salons pour se concentrer sur d'autres évènements. À titre d'exemple, nous pouvons citer la présentation du XC40 à l'occasion de la dernière Fashion Week de Milan ou encore la révélation de la future S60 à la fin du mois, lors de l’inauguration de son usine de montage américaine de Charleston, en Caroline du Sud.

Source : Le Matin

Galerie: Gamme Volvo