Ça cause voiture. À qui a la plus longue...

Depuis quelques heures, le monde entier a les yeux rivés vers le sommet historique qui se déroule à Singapour : la première rencontre entre un président Américain en exercice, et un leader Nord-Coréen. Une rencontre hautement symbolique entre Donald Trump et Kim Jong-Un, dont on ne savait pas si elle aurait lieu, vu le caractère plutôt imprévisible des deux dirigeants. Et pourtant, les deux hommes se sont bien vus, se sont entretenus, se sont serrés la main devant les caméras, ont signé un accord sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne... Ils ont même parlé voiture !

 

Comme le montrent les images captées par la caméras présentes sur place, Donald Trump s'est écarté du protocole quelques secondes afin de présenter à Kim Jong-Un celle qu'on surnomme "The Beast", sa limousine qui le suit dans tous ses déplacements ! Comme quoi, parler d'automobile, comme d'autres parleraient de résultats sportifs, reste toujours un bon moyen de détendre un peu l'atmosphère, même dans un moment aussi historique que celui-ci !

 

Ceci dit, le leader Nord-Coréen n'est pas en reste puisque lui-même est venu avec sa propre limousine, une Mercedes Classe S Pullman Guard, une Classe S rallongée et blindée pour parer aux pires éventualités. Un modèle allemand, un choix étonnant pour le leader de la Corée du Nord, complètement fermé au monde et à la société de consommation. Un choix qui n'a pas dû plaire au président américain qui a fait de l'éradication des voitures allemandes son dernier cheval de bataille. Au moins aux États-Unis !

Le but de Donald Trump est évidemment de mettre en avant les constructeurs américains. The Beast en est le meilleur exemple, la limousine présidentielle arborant elle le logo Cadillac. Autrement appelée "Cadillac One", elle est spécialement préparée et très lourdement blindée pour résister à d'éventuelles attaques sur le "leader du monde libre". Lourde de 8 tonnes, elle n'excèderait pas les 96 km/h...