Ce qui représente 9 % de ses effectifs.

Tesla veut définitivement entrer dans la cour des grands. Le constructeur de Palo Alto a bouleversé l'industrie automobile, avec ses voitures électriques dont les performances surpassent parfois les voitures thermiques les plus puissantes de la planète. Par la suite, Tesla a lancé la production de la Model 3, la première voiture destinée à une clientèle beaucoup plus large. La firme de Palo Alto a rencontré pas mal de problèmes au niveau des chaînes d'assemblage, et a dû repousser à plusieurs reprises les délais de livraison.

Vous aimerez aussi:

Aujourd'hui, on apprend que le patron de la marque, Elon Musk, va procéder à ces licenciements afin que l'entreprise gagne enfin en rentabilité. Selon une note envoyée mardi aux employés de Tesla, le constructeur va licencier 3000 salariés, soit environ 9 % de ses effectifs.

Pourquoi licencier alors que Tesla devrait embaucher afin d'augmenter la cadence de production de la Model 3 ? Eh bien, selon Elon Musk, les équipes de production seront épargnées par cette restructuration. Cependant, au sein des autres équipes de Tesla, il existe des doublons qui doivent être supprimés comme l'explique le patron de 46 ans : "Tesla a grandi et évolué rapidement lors des dernières années, ce qui s'est traduit par des doublons dans certains rôles et fonctions. Ces doublons faisaient sens par le passé, ils sont difficiles à justifier aujourd'hui".

 

Il faut dire que Tesla brûle beaucoup d'argent pour être plus pérenne dans le futur. Autrement dit, bien que les ventes des Model S et Model X soient honorables, Tesla perd de l'argent ! Le constructeur de véhicules électriques investit beaucoup d'argent, dans la recherche et le développement (entre autres) et dans la production de nouveaux modèles (comme la Model 3), ce qui nécessite énormément de cash. Tesla espère revenir au vert dès cette année 2018, ce qui expliquerait en partie ces licenciements.

Vous aimerez aussi: