Le retour de BMW aux 24 Heures du Mans fêté aussi par la révélation de la nouvelle Série 8.

Après de longs mois de teasing, BMW lève enfin le voile sur la Série 8 en préambule de l'édition 2018 des 24 Heures du Mans, une édition où la marque signe son grand retour. Comme annoncé plus tôt par BMW, la nouvelle Série 8 reprend quasiment trait pour trait les lignes et les courbes du concept-car annonciateur dévoilé à la Villa d'Este en 2017. Dans la pure tradition des coupés haut de gamme, nous retrouvons un coup de crayon savamment travaillé avec des lignes très anguleuses qui donnent à la fois cet aspect dynamique mais aussi élégant à la voiture. En termes de dimensions, la nouvelle BMW Série 8 mesure 4,84 mètres de long, 1,90 mètres de largeur, 1,34 mètres de haut et dispose d'un empattement de 2,82 mètres.

BMW Série 8 (2019)
BMW Série 8 (2019)
BMW Série 8 (2019)

À l'intérieur, BMW a condensé tout ce qu'il savait faire de mieux. En soi, les propriétaires de BMW ne seront pas vraiment dépaysés puisqu'on y retrouve globalement la même ergonomie que sur les modèles le splus récents avec, au centre, un écran tactile qui vient compléter un système d'instrumentation entièrement digital de 10,25 pouces qui vient s'immiscer sous les yeux du conducteur. L'intérieur ne souffre d'aucune faute de goût particulière, les matériaux sont nobles à l'image de ce cuir qui recouvre les sièges et l'intégralité de la planche de bord. Coupé oblige, la nouvelle BMW Série 8 n'est sans doute pas une référence en termes d'habitabilité pour les passagers arrière. Elle offre en revanche un coffre d'une contenance plutôt correcte avec 420 litres annoncés.

BMW Série 8 (2019)
BMW Série 8 (2019)

Si la Série 8 n'est pas vraiment une ballerine avec un poids compris entre 1890 et 1965 kilos, les ingénieurs ont tout de même lancé la chasse aux kilos superflus pour faire de ce grand et luxueux coupé une voiture aussi dynamique que confortable. Ainsi, nous retrouvons de nombreux éléments confectionnés en aluminium, en magnésium ou encore en fibre de carbone renforcé de matière plastique (CFRP). Techniquement parlant, nous retrouvons un système quatre roues motrices xDrive bien évidemment, une boîte de vitesses automatique à huit rapports, un blocage de différentiel au niveau de l'essieu arrière, une suspension pilotée ou encore un échappement à valves actives.

BMW Série 8 (2019)
BMW Série 8 (2019)
BMW Série 8 (2019)
BMW Série 8 (2019)
BMW Série 8 (2019)

Sous le capot, deux versions seront disponibles au lancement. On retrouve un moteur diesel avec la BMW 840d xDrive. Celle-ci est équipée du bloc V6 3,0 litres TwinPower Turbo développant 320 chevaux à 4400 tr/min et 680 Nm de couple compris entre 1750 et 2250 tr/min. BMW annonce un 0 à 100 km/h en 4,9 secondes et une vitesse maximale de 250 km/h. Concernant le moteur essence, celui-ci est représenté par la BMW M850i xDrive. Elle est équipée d'un V8 4,4 litres TwinPower Turbo développant 530 chevaux entre 5500 et 6000 tr/min et 750 Nm de couple entre 1800 et 4600 tr/min. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 3,7 secondes et la vitesse maximale est limitée à 250 km/h. Les deux motorisations sont homologuées sous la nouvelle norme Euro 6d-TEMP.

Lire aussi :

Voiture moderne oblige, BMW a équipé sa nouvelle Série 8 de nombreuses aides à la conduite. On peut par exemple citer le régulateur de vitesse adaptatif, la surveillance des angles morts, le freinage automatique d'urgence, le système de maintien dans la voie ou encore la conduite semi-automatique en cas d'embouteillages. La voiture sera officiellement commercialisée cette année, au mois de novembre, à des tarifs qui nous serons communiqués ultérieurement. D'autres déclinaisons viendront étayer le catalogue avec notamment une version cabriolet et un modèle encore plus sportif. Vous avez dit "M8" ?

Source : BMW

Galerie: BMW Série 8 (2019)