Un modèle électrique... et excentrique lorsqu'il est vêtu de la sorte.

Le Mercedes EQ C se promène toujours vêtu d'un épais camouflage. Mais comme vous pouvez le constater sur ces nouvelles images espion, ledit camouflage devient plus fantaisiste au fil du temps. Il fait maintenant la part belle au bleu, une couleur qui, d'une certaine façon, souligne le caractère vertueux de ce modèle entièrement électrique. Le hashtag #switchtoEQ sur les flancs montre que la firme allemande se sait espionnée, et que dans le fond, elle ne déteste pas cela. D'ailleurs, elle relaie elle-même certains clichés sur sa page Twitter.

 

Le prototype est encore trop camouflé pour que nous puissions nous faire une idée précise de ses lignes. Néanmoins, on note avec surprise qu'il est équipé d'une grille de calandre, qui pourrait toutefois ne pas être conservée sur le modèle définitif.

En outre, si l'on admet que les camouflages ont un sens, on peut penser que le bandeau rouge à l'arrière est là pour suggérer la présence d'un barre lumineuse reliant les deux feux. Le véhicule semble par ailleurs équipé de jantes spécifiques permettant sans doute d'améliorer ses performances aérodynamiques.

2019 Mercedes EQ C spy photo
2019 Mercedes EQ C spy photo

Dans l'ensemble, l'EQ C paraît assez proche du Generation EQ qui le préfigurait. En plus d'annoncer les principales orientations esthétiques de la gamme EQ, ce concept de 2016 donnait des indices sur les capacités des nouvelles motorisations électriques de la marque. Il est donc opportun de rappeler qu'il disposait de deux moteurs développant une puissance totale de 402 ch, et qu'il annonçait une autonomie de 500 km.

Le développement de ce rival étoilé du Jaguar I-Pace touche à sa fin. Mercedes devrait donc le dévoiler dans les mois à venir.

Lire aussi :

 

Galerie: 2019 Mercedes EQ C nouvelles photos espion