C'est un rappel préventif, aucun mort ou blessé n'est à déplorer.

Les rappels sont monnaie-courante aux USA. Cette fois-ci, c'est le constructeur Audi qui est dans l'obligation de rappeler ses véhicules, et de stopper la commercialisation de ses A6 et A7. En effet, le très sérieux Automotive News rapporte que les modèles précédemment cités souffrent d'un défaut, et que les nouvelles A6 et A7 ne seront plus commercialisés aux États-unis pour une durée indéterminée. Il s'agit plus précisément des véhicules commercialisés entre 2012 et 2018, ils sont 139'249 véhicules au total. 

Nos essais:

Selon la source, un détecteur situé au niveau des sièges peut être défectueux (celui qui détecte la présence ou non d'un passager sur les sièges avant ou au niveau de la banquette arrière) et entraîner donc le mauvais fonctionnement des airbags. Autrement dit, il se peut qu'un passager occupe un siège, mais que le détecteur ne le considère pas, en cas d'accident, l'airbag du siège concerné ne peut donc fonctionner de manière optimale. 

Comme d'habitude, les véhicules en question n'ont été commercialisés qu'aux USA... Audi n'a pas encore résolu le problème, mais annonce qu'aucun mort ou blessé n'est à déplorer ; c'est avant tout un rappel préventif. Le constructeur a d'ores et déjà communiqué à propos des démarches à suivre, pour savoir si oui ou non un véhicule est concerné par ce problème. Les propriétaires ont déjà été informés par le constructeur, qui leur demande de gentiment se rendre au concessionnaire Audi afin d'effectuer une rapide inspection et de corriger ce défaut le cas échéant.

Plus d'infos sur Audi:

Source : Automotive News