Les Allemands seront les premiers à en profiter.

L'échec d'Autolib' à Paris ne signifie pas que les services d'autopartage ont vécu. Au contraire, ceux-ci semblent promis à un bel avenir, grâce notamment aux initiatives des constructeurs automobiles. PSA a commencé à dévoiler ses plans, tout comme Renault, qui a trouvé un accord avec la Mairie de Paris. Aujourd'hui, c'est donc Volkswagen qui entre dans la danse en présentant la plate-forme client WE/We.

Le service sera inauguré en Allemagne l'année prochaine, puis étendu à d'autres villes d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord à partir de 2020. Les véhicules mis à disposition seront tous entièrement électriques. Nous ne savons pas encore quels sont les modèles sélectionnés, mais l'image jointe au communiqué de presse laisse penser que la compacte I.D. sera de la partie.

Lire aussi :

En plus de solutions d'auto-partage classiques, Volkswagen proposera des solutions de micro-mobilité, comme par exemple des deux-roues électriques à la demande. La marque a déjà commencé à explorer cette piste avec les concepts I.D.Cityskater et I.D. Streetmate présentés dans le cadre du salon de Genève 2018. Le premier est une trottinette électrique, le second, un scooter également mu par la fée électricité.

"Nous sommes convaincus que le potentiel du marché de l’autopartage n’a pas encore été pleinement exploité. Nous avons donc décidé d’entrer dans ce marché avec un concept global qui regroupe tous les besoins de mobilité, depuis le petit trajet de quelques minutes jusqu’aux longs voyages de vacances", a expliqué Jürgen Stackmann, membre du Directoire de la marque Volkswagen en charge des ventes.