Il n'y a plus de raison d'appréhender les transports.

Le constructeur aux chevrons ne vend pas que des voitures, il vend aussi des lunettes pour lutter contre le mal des transports ! L'idée est simple et elle a pris naissance à partir du constat suivant : plus de 30 millions de personnes en Europe souffrent du mal des transports. Les équipes de "Boarding Glasses" (la start-up française qui à l'origine de ces lunettes) se sont alors creusées les méninges pour concevoir ses lunettes anti-mal des transports (cinétose). 

À l'origine, ces lunettes baptisées "Seetroën" ont été conçu pour les marins, mais il est tout à fait possible de les porter dans n'importe quel autre type de transport. Les Seetroën sont constituées de quatre anneaux, à l'intérieur desquels on retrouve un liquide de couleur qui se déplace de gauche à droite et d'avant en arrière, afin de recréer artificiellement la ligne d'horizon. Citroën explique que ce petit subterfuge permet de resynchroniser les deux sens, la vue et l'oreille interne, et d'éliminer ainsi la cinétose.

Les clients devront porter ces lunettes lors de l'apparition des premiers symptômes et ce, pendant 10 à 12 minutes. Ils pourront par la suite les retirer et profiter tranquillement du reste de leur voyage ! Ce ne sont donc pas des lunettes que l'on garde constamment sur le nez, il ne faudra les porter que quelques minutes, le temps que le mal de transport disparaisse... 

Les Seetroën sont d'ores et déjà en vente au prix de 99 euros