Nous avons approché la Tesla Model 3 au Festival of Speed 2018.

Des années après sa présentation par Elon Musk, et quelques mois après son arrivée sur les routes outre-Atlantique, voici que la Tesla Model 3 vient enfin faire un coucou par chez nous. Et c'est le Festival of Speed de Goodwood 2018 que la firme de Palo Alto a choisi d'exposer sa nouvelle berline, un peu plus petite que la Model S. Et on dit bien "exposer", car pas question de faire des débuts dynamiques devant la foule amassée le long de la fameuse course de côte de l'événement. Non là la Model 3 prend la place centrale sur le stand ultra-moderne du constructeur californien. Et il faut bien dire qu'elle électrise les foules. Pas facile de l'approcher !

Pour tout savoir du Festival of Speed de Goodwood 2018, rendez-vous ici sur notre page spéciale !

Lire aussi:

Pour l'approcher, il faut faire la queue. Et nombreux sont les curieux ou les potentiels acheteurs à vouloir monter dedans. Voire même ceux qui auraient déjà pré-commandé la voiture sans avoir pu encore, c'est le cas de tous les clients européens, la toucher ! Et quand bien même il leur est possible de se familiariser avec leur future voiture, il faudra encore attendre le 1er semestre 2019 pour la livraison !

Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018
Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018
Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018
Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018

Pour ce premier contact avec la Tesla Model 3, nous avons été plus étonné par sa taille. Concurrente des BMW Série 3 et autres Audi A4, la californienne est finalement depuis le début appelée à tort "la petite" Tesla. L'empattement également est long, ce qui profite à l'espace intérieur. Pour le design, on retrouve les codes stylistiques de la marque. Autre particularité, l'ouverture du coffre : contrairement à la Model S, pas de hayon ici, le toit vitré (de série) étant en une seule partie jusqu'à l'arrière. Sauf partie coulissante au-dessus des places avant évidemment. Le coffre, puisqu'il en est question, n'offre donc la facilité d'un hayon, et l'ouverture est plus étroite. Mais suffisante pour glisser de grandes valises, d'autant qu'il est très profond. Et qu'il recèle en plus un double fond important ! Le coffre avant est lui plus petit, et beaucoup moins profond que sur une Model S.

Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018
Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018
Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018

Petit tour à l'intérieur et là, c'est le vide. Dans le sens où il n'y a rien, ou presque. Sous un toit vitré immense qui baigne l'habitacle de lumière, ça reste plutôt déroutant. C'est simple, il n'y qu'un seul bouton. Un seul. Celui du warning, au plafond. Pour le reste, il faut passer par l'imposante tablette tactile horizontale du centre, et pas verticale comme dans les autres Tesla. Il n'y a plus de compteurs face au conducteur non plus, les informations de conduite s'affichent sur la partie gauche de l'écran. Alors certes il est proche du volant, et à hauteur de compteurs, mais à voir quand même à la conduite et à l'utilisation si on s'y fait vite.

Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018
Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018
Tesla Model 3 au Festival of Speed de Goodwood 2018

À l'arrière, les places restent généreuses. On ne touche pas le toit vitré si facilement que la ligne extérieure de "coupé 4 portes" pourrait le laisser croire. Mais là aussi c'est un peu vide. Deux buses d'aérations et deux prises USB centrales, et c'est tout.

Nos essais de Tesla:

 

 

Galerie: Goodwood 2018 - Tesla Model 3