C'est décidé, le T-Cross sera espagnol.

Selon différentes études "le segment des SUV compacts devrait doubler au cours des 10 prochaines années" affirme Volkswagen. Après le T-Roc, le constructeur va lancer le T-Cross, un autre SUV (compact) qui sera chargé de conquérir le cœur des clients européens (mais pas que). Volkswagen nous a d'ailleurs déjà parlé de son T-Cross, qui entrera au catalogue d'ici l'automne prochain.

Aujourd'hui, on apprend que le Volkswagen T-Cross sera produit et assemblé en Espagne, dans les mêmes lignes d'assemblage que la toute nouvelle Polo. Pour justifier ce choix, Andreas Tostmann (Directeur de la Production et de la Logistique chez Volkswagen) affirme : "Avec la production du nouveau T-Cross en Navarre, nous utilisons à nouveau la flexibilité et les avantages de notre réseau de production mondial. Cela nous permet d’améliorer notre productivité tout en garantissant le plus haut niveau de qualité pour nos clients. Pour y parvenir, nous demandons à la production de s’impliquer dès la phase de développement d'une voiture".

Volkswagen T-Cross Prova
Volkswagen T-Cross Prova

Vous aimerez aussi:

Le T-Cross et la nouvelle Polo partagent la même plateforme, à savoir, la MBQ A0. C'est donc un choix stratégique de la part de Volkswagen, qui compte réaliser des économies d'échelle à toutes les étapes de production. Pour le moment, l'usine espagnole de Volkswagen produit 244'000 véhicules par an. Avec l'arrivée du T-Cross, Volkswagen Navarre produira 350'000 unités par an, et cela pourrait augmenter en fonction de la demande.

La production du T-Cross débutera à la fin de l'année 2018. Le nouveau SUV allemand sera largement écoulé en Europe, mais il ira également séduire les clients chinois et d'Amérique du Sud dans un futur indéterminé. Enfin, il est à noter qu'un modèle Audi sera bientôt assemblé en Espagne. Il s'agit de la nouvelle Audi A1 qui quittera l'usine belge pour rejoindre Martorell, là où est assemblée la SEAT Ibiza.