Ce coupé néo-rétro est animé par un V8 de Corvette.

Le petit constructeur anglais Eadon Green est lui aussi présent au Festival de Goodwood. Il y expose l'originale Zeclat, un coupé dont les lignes sont très typées années 30.

Sous cette carrosserie baroque se cache une plateforme de Chevrolet Corvette C7. Le long capot abrite un moteur provenant du même modèle, un V8 atmosphérique 6,2 litres délivrant 466 ch et 630 Nm de couple. Cette mécanique peut être associée au choix à une boîte manuelle à sept rapports ou à une transmission automatique à huit rapports. Selon Eadon Green, elle permet à la Zeclat d'avaler le 0 à 60 mph (environ 97 km/h) en 3,6 secondes. 

Bien qu'Eadon Green ne le précise pas, la planche de bord semble être elle aussi empruntée à la C7. Dessin et équipements sont donc au goût du jour, avec par exemple un grand écran tactile au milieu et un affichage tête haute. L'atmosphère à bord est sportive et plutôt luxueuse, grâce notamment à une belle sellerie cuir et aux multiples éléments en carbone. Le nuancier comporte des options étonnantes, telles qu'un rose flashy, un violet clair ou encore un bleu vif. Certaines selleries cuir sont également audacieuses. Vous pouvez vous-même le constater en vous rendant sur le configurateur, ici même.

Eadon Green Zeclat

Lors de la présentation initiale du modèle à Genève, le constructeur ne savait pas encore combien de voitures il allait produire. Finalement, il semble qu'il ait décidé de limiter la production à sept exemplaires. Le prix n'a pas été communiqué, mais on peut toutefois imaginer que l'addition sera salée.

Lire aussi :

 

 

 

 

Galerie: Eadon Green Zeclat