306 morts sur les routes de France en juin, c'est toujours trop !

Déjà quelques semaines que les routes nationales sans séparateur central sont officiellement passées à 80 km/h. Avec pour but de faire baisser la mortalité routière. Mais il n'aura pas fallu attendre ça pour que les chiffres baissent. L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient en effet de rendre ses chiffres du mois de juin. Et comme les pour les mois précédents, ils sont plutôt bons, du moins les chiffres de la mortalité sont en baisse.

Lire aussi:

En métropole, la baisse du nombre de personnes décédées sur les routes en juin 2018 est de 9,3 % par rapport au même mois l'année précédente. Même si ça représente 30 vies de sauvées, ce sont quand même 294 personnes qui ont perdu la vie. Et en Outre-mer également ça baisse, avec 12 personnes tuées, 3 de moins qu'un an auparavant. Au total en France ce sont donc 306 personnes qui sont décédées.

Dans le détail, on peut également voir que le nombre d'accidents corporels est en baisse, -5,7 % par rapport à juin 2017 à 5422. Idem pour le nombre de blessés, 6651 en juin 2018 contre 7193 un an auparavant. Enfin 2303 personnes ont été hospitalisées plus de 24 heures, une baisse de 20,3 %. 

Le deuxième trimestre 2018 affiche ainsi une chute de 6,3 % par rapport à la même période de 2017, soit 57 personnes tuées en moins. Une tendance baissière qui se confirme puisque le premier trimestre affichait également une baisse de 6,1 %.