Les vignettes Crit'Air 4 et 5 interdites de rouler !

Le pic de pollution qui sévit en région parisienne ne semble pas décidé à se calmer, bien au contraire. La préfecture de police de Paris avait annoncé hier qu'elle diminuait les limitations de vitesse de 20 km/h, mais il semble que ça n'ait pas apporté les résultats escomptés puisqu'il sera mis en place dès demain une circulation différenciée.

Lire aussi:

Ce sont donc les fameuses vignettes Crit'Air qui seront prises en compte, et les véhicules non classés ou en Crit'Air 4 et 5 ne pourront plus circuler. En effet, la pollution à l'ozone s'intensifie avec les fortes chaleurs, et cela se ressent en premier lieu à Paris. Certains véhicules, les plus polluants selon la méthode liée à cette vignette, seront donc interdits de circulation durant deux jours, dès mercredi à 5h30 et jusqu'à jeudi soir à minuit.

Contrairement à l'ancienne différenciation, qui se faisait par les plaques d'immatriculation paires et impaires, celle-ci se fait selon le niveau de pollution, et l'interdiction empêche ces véhicules de circuler à l'intérieur de l'A86, c’est-à-dire dans Paris. La baisse de 20 km/h sera par ailleurs toujours active pour les automobilistes autorisés à circuler.

La mairie de Paris a mis en place un tarif unique de 3,80 euros pour pouvoir utiliser les transports en commun dans la ville, notamment pour les personnes concernées par l'interdiction, mais aussi pour encourager un maximum d'usagers à utiliser le réseau. De même, le stationnement résidentiel est rendu gratuit sur la journée afin d'aider à l'immobilisation des voitures thermiques. Pour les automobilistes qui prennent toutefois leur véhicule, le covoiturage est également conseillé.