C'est plus difficile pour les autres segments...

Le marché de l'automobile en France a le sourire avec une progression de 5% au premier semestre par rapport à 2017. C'est un total de 1'188'150 voitures qui ont été immatriculées entre janvier et juin 2018, et ce sont les berlines qui s'en sont le mieux sorties avec 582'847 unités, soit une progression de 3% face à l'an dernier. Derrière, seuls les SUV, en grosse progression, suivent le rythme.

Lire aussi :

En effet, il y a eu 427'487 immatriculations de SUV au premier semestre, soit 23% de mieux qu'entre janvier et juin 2017, et leur part dans le marché global du pays est de 36%. Le Peugeot 3008, dont le succès n'est plus à prouver, a été écoulé à 46'737 exemplaires, et il devance le Renault Captur avec 40'033 immatriculations et le Peugeot 2008 avec 36'970 ventes. Peugeot représente près d'un quart du marché des SUV avec 100'222 immatriculations dans cette catégorie (+ 23%).

Du côté des berlines, catégorie qui inclut les compactes et les citadines, c'est comme toujours la Renault Clio qui écrase le marché avec 64'870 exemplaires, devant la Peugeot 208 avec 56'272 immatriculations. À noter que le podium du classement est donc complété par le Peugeot 3008, qui a même réussi à prendre la deuxième place en mai. Du côté des marques les plus vendues, les constructeurs français ont encore la cote, Renault devançant toujours Peugeot et Citroën avec 120'656 unités, contre respectivement 95'806 et 65'642 pour les deux marques de PSA. Volkswagen est encore la marque étrangère la plus vendue avec 39'649 exemplaires écoulés.

De fait, les autres catégories sont un peu plus à la traîne, puisque les monospaces compacts, troisième catégorie dans ce classement, ne représentent que 67'336 nouveaux véhicules (- 19%), tandis que les 52'591 breaks mis en circulation sont une baisse de 20% pour ce marché. Les monospaces ont reculé à 7160 unités (- 28%), tout comme les cabriolets (6704, - 14%). La plus forte baisse enregistrée est celle des minispaces, puisque seuls 5772 d'entre eux ont été immatriculés, soit 70% de moins qu'en 2017. Enfin, 4343 coupés ont été vendus, soit 16% de moins que l'année dernière.