Moins de bénéfice pour le groupe allemand.

Le groupe Daimler vient de présenter ses résultats commerciaux concernant le deuxième trimestre 2018. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Daimler a connu des semestres bien meilleurs. En effet, le groupe allemand accuse une baisse de 30% de son bénéfice net (il est de 1,73 milliard).

Pourquoi ? Pour expliquer cette baisse importante, Daimler explique qu'au second trimestre 2018, les effets de change ont été défavorables et que les tensions commerciales qui existent entre la Chine et les États-Unis ont plombé ses comptes. Pour Mercedes-Benz, une marque du groupe, bien que ses ventes ne soient pas en berne, sa marge n'est plus que de 8,4%, alors qu'à la même période 2017, cette marge était de 10%.

Lire aussi :

Le nouveau cycle WLTP n'arrange pas les choses, plusieurs modèles Mercedes sont temporairement indisponibles explique le groupe : "En raison des difficultés dans la chaîne d'approvisionnement ainsi que d'un processus de certification plus long que d'habitude pour un certain nombre de modèles sur quelques marchés internationaux, certains véhicules seront temporairement indisponibles".

Curieusement, Daimler confirme tout de même les objectifs de ventes de Mercedes. Pour l'année 2018, le constructeur à l'étoile compte vendre autant de véhicules que l'an dernier. Pour ce faire, Mercedes mise sur le marché chinois qui est toujours aussi dynamique. Dernièrement, Mercedes a lancé la Classe A Berline, spécialement destinée au marché chinois (elle est plus longue que la version européenne).

Pour rappel, en 2017, Daimler a signé une année record avec un bénéfice net en hausse de 24% (10,9 milliards d'euros) par rapport à 2016.