C'est moins pire que prévu pour le moment.

Le nouveau contrôle technique entré en vigueur au mois de mai faisait craindre, par son durcissement des vérifications, un taux de contre-visites en hausse. En effet, le nombre de points de contrôle a été revu à la hausse, tout comme celui des défaillances potentielles, et il était probable que cela amène une progression dans la quantité de contre-visites.

Lire aussi :

C'est aujourd'hui le groupe Dekra qui le confirme avec un premier bilan officialisé, après deux mois d'application du nouveau contrôle technique. Sur un total de 171'000 véhicules contrôlés dans le groupe en deux mois, le taux de contre-visites est passé de 18,7% à 23,1%, ce qui représente une hausse de 23% sur la période en question.

"Après bientôt deux mois de mise en service de la nouvelle directive, un premier bilan permet de constater que le taux des contre-visites est de 21,3% pour les défaillances majeures et de 1,8% pour les défaillances critiques" détaille Karine Bonnet, présidente du réseau France de Dekra, assurant toutefois que les chiffres sont plus positifs que les prévisions ne le laissaient penser.

Vous aimerez aussi :

Les chiffres pourraient toutefois être trompeurs, certains automobilistes inquiets ayant décidé d'anticiper leur contrôle à venir pour passer entre les mailles d'un filet qui s'est nettement refermé avec l'arrivée du nouveau contrôle. Le bilan sera probablement bien plus parlant en fin d'année, où l'on pourra notamment tirer les conclusions sur le deuxième semestre et le comparer avec l'année précédente.

Le réseau Dekra conseille de bien entretenir son véhicule pour éviter les contre-visites et détaille les raisons qui peuvent être facilement évitées : pneus usés à la corde (12% des défaillances critiques) ou aux sculptures manquant de profondeur (10% des rejets), feux stop défaillants ou inopérants (8% des cas), fuites diverses (4% des cas), elles aussi facilement détectables, ou encore problèmes de freins, notamment sur les plaquettes (4% des cas), qui doivent être régulièrement entretenus.