Non, il s'agit en vérité d'un modèle Suzuki.

Star du marché des SUV premium, le Range Rover Evoque n'est pas franchement un modèle accessible. Pour s'en convaincre, il suffit d'aller faire un petit tour sur le configurateur de la marque : le modèle de base – l'Evoque diesel 150 ch en finition Pure et sans options – réclame déjà un chèque de 37'030 euros. Évidemment, la quasi-totalité des clients opte pour des versions mieux équipées et / ou mieux motorisées, donc vendues plus chères. Bref, l'Evoque, c'est une voiture de personnes aisées.

En Inde, un automobiliste qui n'avait sans doute pas les moyens de se l'offrir a demandé à un garage de lui réaliser une réplique à partir d'un Suzuki Vitara Brezza, véhicule vendu là-bas environ 12'000 euros. Le résultat est cohérent, notamment à l'avant où le bouclier du modèle original semblerait presque repris tel quel, alors que la largeur des deux modèles diffère. La proue reçoit également des phares d'Evoque (du moins y ressemblent-ils) et la calandre à deux barre caractéristique des Land Rover. La métamorphose est également réussie à l'arrière, où bouclier et feux évoquent sans détour l'Evoque. La peinture bi-ton mêlant blanc et noir, deux couleurs que l'on associe volontiers au SUV anglais, souligne la ressemblance entre la copie et l'original.

Lire aussi :

Le capot abrite toujours le moteur du Suzuki Vitara Brezza, à savoir un diesel 1,3 litre délivrant 90 ch et 200 Nm de couple. Cette mécanique envoie sa puissance aux roues avant par l'intermédiaire d'un boîte manuelle à cinq rapports. Notez que les Indiens peuvent également choisir en option une transmission automatique.

Bref, cette réplique demeure relativement basique sur le plan technique, et se contente semble-t-il d'un habitacle assez simple. Mais elle est unique, et surtout bien moins chère que le modèle qu'elle imite, puisque le coût de la transformation dépasse à peine les 7500 euros. 

Source : Modified Cars via IndianAutosBlog