La Hongrie accueille cet investissement à bras ouverts. Cela génèrera un millier d'emplois.

Après Audi et Daimler, le groupe BMW va à son tour se lancer dans la construction d'une usine en Hongrie. Cette usine se situera dans la ville de Debrecen, à 230 kilomètres à l'est de Budapest. L'objectif de cette infrastructure est de soutenir le développement et la croissance de BMW en Europe, mais surtout, de produire des véhicules à bas coûts !

En effet, pour produire ses voitures écoulées en Europe, le groupe allemand fait appel à ses usines allemandes et anglaises (pour les marques Mini et Rolls-Royce). Mais voilà, le coût de la main d'œuvre dans ces pays est assez élevé. Pour rester compétitif, BMW doit réduire sa masse salariale, et pour cela, quoi de mieux que de produire des voitures en Hongrie, là où le Smic est d'environ 450 euros par mois.

Lire aussi :

Les constructeurs allemands l'ont très bien compris, et BMW va donc investir près d'un milliard d'euros pour la construction de cette usine. Une fois les travaux achevés, l'usine de Debrecen sera en mesure de produire 150'000 véhicules par an ! Pour l'instant, BMW n'a pas encore choisi les modèles qui seront assemblés dans cette nouvelle fabrique.

Le chantier sera lancé au second trimestre 2019 et cela durera plusieurs années. Le patron du groupe BMW, Harald Krüger, a déclaré : "Après d'importants investissements en Chine, au Mexique et aux États-Unis, nous renforçons nos activités en Europe pour conserver un équilibre de la production entre l'Asie, l'Amérique et notre continent d'origine". De son côté, le ministre des Affaires étrangères hongrois, Peter Szijjártó, s'est félicité : "Cet investissement contribuera à la compétitivité de l'économie hongroise et renforcera les liens économiques entre la Hongrie et l'Allemagne".