De nouveaux équipements et un tout petit changement à l'extérieur.

En Inde, Renault présente fièrement la Kwid remise au goût du jour. Les modifications esthétiques sont à peine perceptibles avec simplement une nouvelle grille de calandre chromée d'aspect un peu plus cossu. La partie technique n'évolue, elle, pas du tout : on retrouve en effet le 0,8 litre SCe délivrant 55 ch et 72 Nm de couple ainsi que le 1,0 litre de 68 ch et 91 Nm. Ces trois-cylindres sont toujours associés à une boîte manuelle à cinq rapports. Renault propose en option une boîte robotisée Easy-R, mais uniquement sur le plus puissant des deux.

En réalité, les vrais changements concernent la dotation, désormais plus fournie. Toutes les déclinaisons reçoivent ainsi par exemple de nouvelles ceintures arrière assurant une meilleure protection des occupants en cas de choc. Les deux versions les plus huppées, les RXT et Climber, peuvent maintenant recevoir une caméra de recul (en option). De série, elles reçoivent maintenant une prise 12 volts à l'arrière et des inserts chromés sur le pommeau du levier de vitesses. Comble du luxe, la Climber gagne en plus un accoudoir central à l'arrière. Enfin, Renault enrichit la dotation du modèle de base RXT des vitres avant électriques et de la fermeture centralisée. Au total, avec les différentes finitions et les six couleurs proposées, il existe huit configurations différentes.

Renault Kwid 2018
Renault Kwid 2018

Ces améliorations n'ont d'après la marque aucune incidence sur le prix, qui débute à environ 3350 euros. Depuis son lancement en Inde en 2015, la Kwid a séduit près de 250'000 automobilistes.

Lire aussi :

 

Galerie: Renault Kwid 2018