Les premières Lotus à moteur Volvo ?

Maintenant qu'elle est passée sous le contrôle du géant chinois Geely, la marque Lotus peut envisager l'avenir avec plus de sérénité, grâce à des moyens financiers plus importants, notamment. Ainsi, elle va pouvoir élargir sa gamme en s'appuyant sur la technologie de ses nouveaux partenaires quand cela sera nécessaire. 

Depuis des mois déjà, l'arrivée d'un SUV ne fait quasiment plus aucun doute. D'après les journalistes de Car, Lotus voudrait même en lancer un deuxième dans la foulée. Et ça par contre, nous ne le savions pas jusqu'à maintenant ! 

Lire aussi :

Ce duo de SUV rivaliserait par exemple avec les BMW X4 et X6. Le premier d'entre eux entrerait en scène en 2020, tandis que le second débarquerait un peu plus tard. D'après Car, Lotus n'hésiterait pas à utiliser des composants Volvo pour ces modèles (comme vous le savez sans doute, la marque suédoise appartient au même groupe). La firme anglaise pourrait, par exemple, reprendre des quatre-cylindres hybrides de son partenaire (ce n'est pas la première fois que cela est évoqué). Elle voudrait aussi travailler à partir des plate-formes Scalable Product Architecture (SPA) et Compact Modular Architecture (CMA) de Volvo, mais n'envisagerait pas de les reprendre telles quelles, toutefois. Toujours selon Car, il n'est pas impossible que la production de ces modèles soit assurée par une usine Volvo. Bien entendu, toutes ces informations restent à confirmer. 

D'après Jean-Marc Gales, l'ex-patron de Lotus, le premier SUV de la marque sera léger (ou en tout cas moins lourd que ses rivaux) et très performant, notamment sur circuit.

Source : Car

 

Galerie: Fuite des brevets du SUV Lotus