Ce n'est qu'un rappel à titre préventif.

Aucun constructeur automobile ne peut échapper aux fameux rappels. Lorsqu'un problème est détecté sur un véhicule, le constructeur concerné est dans l'obligation de demander aux propriétaires de passer dans ses ateliers afin de procéder à des vérifications. Cette semaine, c'est le groupe FCA qui est contraint de rappeler près de 209'000 véhicules à travers le monde. 

Pas de panique pour les propriétaires concernés car ce rappel n'est effectué qu'à titre préventif. Autrement dit, aucun accident n'est à déplorer à cause du problème détecté au sein des véhicules du groupe.

Lire aussi

Selon le site Automotive News, le système de freinage des véhicules récemment assemblés peut poser problème. En effet, le groupe a fait savoir que des bulles de gaz pouvaient éventuellement se former dans le liquide de frein et impacter directement les distances de freinage. 

Ainsi, les Dodge Journey 2018, Dodge Grand Caravan 2018, Jeep Cherokee 2019 et Jeep Compass 2019 peuvent présenter ce défaut. La plupart des véhicules sont vendus sur le marché américain, au total, ils sont 154'337. En juillet dernier, FCA a rappelé 1,3 million de voitures dans le monde à cause de l'airbag. Quelques semaines avant, en mai 2018, ce même groupe a demandé à 4,8 millions de véhicules de repasser par ses ateliers afin de vérifier le régulateur de vitesse adaptatif.

Source : Automotive News