La privatisation aurait été trop compliquée.

Après le tollé déclenché par son annonce sur Twitter expliquant qu'il allait faire sortir Tesla des marchés boursiers, et alors qu'il proposait de racheter toutes les actions à 420 dollars au lieu des 370 dollars auxquels elles étaient cotées, Elon Musk a fait machine arrière et a publié sur le site de la marque un communiqué dans lequel il explique que cette sortie de la bourse pour entrer dans un fonds d'investissement privé ne se fera pas.

Lire aussi :

Le dirigeant affirme dans ce communiqué qu'il a proposé cela avant tout pour sonder l'intérêt et la volonté de ses investisseurs, dont il rappelle qu'ils sont essentiels à la bonne santé de Tesla puisque la plupart d'entre eux sont présents depuis l'entrée en bourse, en 2010. Il explique avoir travaillé avec les agences de cotation Silver Lake, Goldman Sachs et Morgan Stanley afin de savoir également ce qui serait nécessaire à la privatisation de Tesla.

"Compte tenu des retours que j'ai reçus, il apparaît qu'un grand nombre d'investisseurs actuels de Tesla croient que nous sommes mieux placés en tant qu'entreprise publique", explique Elon Musk dans une liste de détails donnés dans le communiqué. "De plus, beaucoup d'investisseurs représentant des institutions m'ont expliqué qu'ils ont une limite interne dans les possibilités d'investissement dans une entreprise privée. Bien que beaucoup de ceux avec qui j'ai parlé m'ont dit qu'ils resteraient chez Tesla si l'on devenait privés, il y a un sentiment qu'on nous demande de ne pas le faire."

Vous aimerez aussi :

Musk ne veut pas perdre trop de temps et d'énergie à se concentrer sur des problèmes de cet ordre : "Je savais que ce processus serait un défi, mais il est clair que ça prendrait encore plus de temps que prévu et que ça nous distrairait encore plus que ce que l'on pensait. C'est un problème car nous devons impérativement rester concentrés sur la production de la Model 3 et sur notre objectif de devenir bénéficiaires."

"Nous ne réussirons pas notre mission de progrès dans les énergies durables si l'on ne devient pas rentables à long terme. Après avoir considéré tous ces facteurs, j'ai rencontré le Conseil d'Administration de Tesla hier et je leur ai fait savoir que je pensais qu'il était mieux pour Tesla de rester publique. Les membres du Conseil m'ont indiqué qu'ils étaient d'accord."

Elon Musk a également confirmé que l'objectif de Tesla était toujours de "fabriquer des produits que les gens aiment et qui font une différence sur l'avenir ensemble sur Terre". Le milliardaire veut continuer à faire progresser sa marque et estime que les progrès réalisés sur la Model 3, tant dans la production que dans les ventes, confirment le bon chemin pris par son entreprise.