Avec un temps de 1'48''18, il bat notamment la Model 3.

Avec l'I-Pace, Jaguar semble avoir réussi son entrée sur le marché des voitures électriques. En effet, les essayeurs se montrent globalement enthousiastes et les débuts commerciaux paraissent satisfaisants. Maintenant, il faut transformer l'essai en créant les conditions nécessaires à un succès durable. Cela passe notamment par quelques coups d'éclat mettant en lumière les qualités du modèle.

La dernière opération en date a été organisée de l'autre côté de l'Atlantique, sur le célèbre circuit de Laguna Seca. Sans surprise, Jaguar s'est rendu sur ce tracé avec pour objectif de réaliser un chrono canon. Pour y parvenir, la marque anglaise a confié un exemplaire standard en finition HSE First Edition aux mains expertes du pilote Randy Pobst. Lequel est parvenu à boucler le tracé aux onze virages en 1'48''18, faisant ainsi de l'I-Pace le "modèle électrique de série à quatre-porte le plus rapide du circuit" (d'après le média Motor Trend, partenaire de l'opération). À titre de comparaison, une Tesla Model 3 avait signé un chrono de 1'57''5 sur ce même tracé en mars dernier.

Jaguar I-Pace Laguna Seca Lap Record

Lors du lancement de l'I-Pace, Jaguar avait déjà vanté ses performances en comparant son accélération à celle d'un Tesla Model X 75D. Naturellement, la confrontation avait tourné à l'avantage du modèle anglais. Le constructeur britannique va du reste organiser une compétition monotype dédiée à ce modèle, l'I-Pace eTrophy qui se tiendra en marge des Grands Prix de Formule E.

Pour rappel, l'I-Pace est animé par une motorisation électrique de 400 ch lui permettant d'accomplir le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et d'atteindre une vitesse maximale de 200 km/h. Il reçoit des batteries de 90 kWh offrant une autonomie théorique de 480 km.

Lire aussi

 

Galerie: Le Jaguar I-Pace record Laguna Seca