Les livraisons débuteront dans le courant du premier semestre 2019.

Après une période difficile marquée par de graves difficultés financières, le constructeur Faraday Future semble enfin voir le bout du tunnel. Cette jeune entreprise basée aux États-Unis mais alimentée par des capitaux chinois a en effet produit le premier exemplaire de préproduction de la FF 91, dans son usine de Handford.

D'abord présentée sous forme de prototype en marge du CES 2017, la FF 91 sera le tout premier modèle de la marque. Avec sa carrosserie de SUV et sa motorisation électrique performante (ou tout du moins présentée comme telle), elle sera une rivale directe du Tesla Model X, du Jaguar I-Pace ou bien encore des futurs Mercedes EQC et Audi e-tron, que l'on doit découvrir dans les prochaines semaines.

Faraday Future assure avoir entamé une vaste campagne de recrutement, qui doit aboutir à la création de plus de 1000 emplois dans son usine de Handford, en Californie. "Dans le courant du mois de septembre, le public et les médias en sauront plus sur l'entreprise, l'usine et les avancées de la FF 91, notamment son entrée en production", ajoute l'entreprise. 

Première Faraday Future FF 91 produite
Première Faraday Future FF 91 produite

En théorie, la FF 91 sera capable de réaliser le 0 à 100 km/h en moins de trois secondes - Faraday annonçait un 0 à 60 mph en 2,39 secondes pour le concept – et de parcourir environ 500 km entre deux charges. Luxueuse et ultra-connectée, elle sera vendue à un prix élevé, qui n'est pas encore connu pour l'heure. Les premiers exemplaires doivent être livrés au cours du premier semestre 2019.

Lire aussi

 

 

Galerie: Première Faraday Future FF 91 produite