Deux options sont envisagées.

Plus le temps passe et plus la rumeur selon laquelle Hyundai N préparerait son propre modèle prend de l'épaisseur. D'après de nouvelles informations récoltées par les journalistes d'Autocar, les dirigeants hésiteraient pour le moment entre deux options : une sportive deux places ou une berline affûtée, un peu sur le modèle de la Kia Stinger

Il faudra malheureusement attendre encore un peu pour savoir si une "N" à part entière voit le jour et, le cas échéant si elle prend la forme d'un modèle deux places ou d'une berline. "Pour le moment, nous n’avons pas besoin d’une voiture spécifique dans la gamme N", a tranché Albert Biermann, le patron de la division haute performance de Hyundai. "Nous devons installer nos voitures N, et pas seulement réaliser des coups d'éclat. Nous en sommes au stade où il faut apporter de la cohérence au projet".

Lire aussi

Pour s'installer durablement dans le paysage automobile, la division N va continuer à améliorer des modèles issus de la gamme courante de Hyundai. Le Kona pourrait par exemple recevoir un traitement sportif, la Ioniq électrique aussi, même si rien n'est officialisé à ce stade.

En Europe, région privée du Veloster N, la star de la branche sportive de Hyundai est l'i30 N, qui sera bientôt rejointe par l'i30 N Fastback (présentation au Mondial de Paris). Au premier semestre 2018, elle a séduit près de 3000 clients en Europe, et Hyundai s'attend maintenant à dépasser ses estimations initiales pour la première année de commercialisation.

Source : Autocar