Toujours bien camouflée, mais on devine un peu mieux les formes de cette Corvette très spéciale !

Pour ceux qui en doutaient encore, la Chevrolet Corvette aura bientôt un moteur central arrière, celle que l'on appelle déjà la Corvette C8 ! Il y aura en tout cas une telle déclinaison de la célèbre américaine, ce qui ne veut pas dire que la Corvette telle qu'on la connaît ne continuera pas sa vie à côté. Toujours est-il que le développement de la nouvelle sportive continue et c'est ainsi qu'elle a été surprise par nos photographes espions il y a quelques jours en plein round  d'essai, sur le Nürburgring. L'occasion de se pencher un peu plus sur son physique avantageux...

Plus d'infos sur la Corvette

Sur ces nouvelles photos du bolide, il est évidemment intéressant de découvrir les entrées d'air de la voiture, notamment celles qui percent la carrosserie sur les flancs. Les deux doubles sorties d'échappement ne paraissent pas exagérément agressives, compte tenu du pedigree supposé de cette Corvette. Elle est presque moins agressive qu'on aurait pu le penser après les premières photos espions. 

Mid-engined Chevy Corvette spy photo
Mid-engined Chevy Corvette spy photo

Même s'il faut se projeter, il faut bien imaginer ici qu'à l'avant comme à l'arrière, cette Corvette C8 reprendra la signature lumineuse de la dernière Corvette, comme on a pu le voir sur un rendu particulièrement réaliste réalisé par notre graphiste. Il est amusant également de constater qu'ainsi camouflée, sous certains angles, cette Corvette C8 n'est pas sans faire penser à la feu Ferrari 360 Modena.

Vous aimerez aussi

Pour ce qui est de la mécanique, car c'est bien là le coeur du problème, on devrait retrouver un V8 6.2 litres sous la glace arrière. Difficile de savoir la puissance même si différents niveaux de puissance devraient s'échelonner de 460 ch à 850 chevaux.

Un dernier mot sur la production, qui devrait commencer d'ici un an, vers septembre 2019. Patience !

Source: CarPix

 

Gallery: Chevrolet Corvette à moteur central arrière photos espions