L'an prochain, les diesel de plus de cinq ans seront interdits à Francfort.

Si vous suivez assidument l'actualité automobile, vous n'êtes pas sans savoir que Francfort est une ville très ancrée dans la culture automobile. En effet, tous les deux ans, en alternance avec le Mondial de l'Automobile de Paris, Francfort devient le plus grand salon au monde. Si le salon n'est pas remis en question, ou du moins pas encore, les autorités, et plus particulièrement le tribunal administratif de Wiesbaden qui examinait le plan d'assainissement de l'air du Land de Hesse (où se trouve notamment la ville de Francfort), viennent de prendre une décision drastique.

Lire aussi

En effet, à partir du 1er février 2019, les voitures Euro 4 (produites entre 2005 et 2011) n'auront plus le droit de circuler au sein de la ville germanique. À partir du mois de septembre 2019, l'interdiction va s'étendre aux véhicules Euro 5 (immatriculés entre septembre 2009 et septembre 2014). De nombreux véhicules vont bien évidemment être concernés par cette décision puisque la ville compte pas moins de 730'000 habitants. Au total, ce sont 97'949 véhicules Euro 4 qui seront interdites à partir du 1er février 2019 tandis qu'il faudra ajouter 180'223 voitures Euro 5 à partir du mois de septembre 2019. Au total, environ 280'000 voitures sont concernées.

Ces décisions visant à interdire les diesel dans les villes et les centres-villes en Allemagne sont de plus en plus courantes. En mai dernier par exemple, la cour constitutionnelle avait confirmé que Stuttgart et Düsseldorf étaient en droit d'interdire les véhicules diesel dans leurs centres-villes pour garantir les nouvelles obligations européennes concernant la qualité de l'air. D'autres décisions du même type sont d'ailleurs déjà attendues au sein d'autres villes allemandes.