L'autonomie est le deuxième frein

Si l'électrification de l'automobile est au programme de tous les constructeurs, à l'image de Peugeot qui a présenté ce début de semaine trois modèles hybrides rechargeables, les clients ne sont pas encore parmi les plus acharnés et les ventes de véhicules électriques peinent à décoller. Selon une étude, c'est bien le prix de ces véhicules électriques qui est le premier frein à l'expansion de ce marché.

Lire aussi

D'après cette étude de l'Observatoire Cetelem de l'automobile, la voiture électrique est perçue comme plus chère pour 91 % des automobilistes français, ce qui suit la tendance mondiale (86 %). L'étude explique aussi que c'est l'autonomie qui est la deuxième raison qui empêche son expansion rapide, puisque moins d'un tiers des automobilistes se sent prêt à acheter un véhicule ayant moins de 300 kilomètres d'autonomie, et ce chiffre tombe à 13 % en France.

Une barrière psychologique selon Flavien Neuvy, directeur de l'observatoire, qui rappelle que les Français font en moyenne 50 kilomètres par jour. Et en résultat, on retrouve un décalage entre le nombre de personnes prêtes à faire le saut vers les énergies propres et le nombre qui estiment que la voiture électrique est "propre, agréable à conduire, et renvoie une image positive et moderne. Sur le papier, elle coche toutes les cases. Le frein principal, c'est le prix."

"Les gens se disent que même en faisant des économies à l'usage, avec moins d'entretien, moins de consommation de carburant, ça reste une voiture qui est plus chère avec une autonomie plus limitée. Cela veut dire payer une voiture plus chère pour moins bien. C'est un problème majeur", poursuit-il. L'observatoire prévoit une croissance de seulement 3 % de l'automobile électrique d'ici à 2020 mais le chercheur se veut rassurant quant à une transition qui se fera dans un seul sens : "Les automobilistes qui roulent en voiture électrique depuis longtemps disent qu'ils ne reviendront pas en arrière. Donc on voit bien qu'elle a un gros potentiel."

 

Le DS 3 Crossback sera lui aussi électrique